27 visites, 27 pages affichées Administration
Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
COMMUNIQUÉ DU PRÉSIDENT GRAND-CHEF CARL DUBÉ DE l’AAQ

COMMUNIQUÉ DU PRÉSIDENT GRAND-CHEF CARL DUBÉ DE l’AAQ

Le 10 novembre, 2005.

Chers amis et membres de l’Alliance Autochtones du Québec.

J’ai été indigné au plus haut point par la lecture de l’article « Odeur de sauge et de trouble » paru le 9 novembre 2005 dans le Journal du Pontiac qui suit mon Communiqué et dont je vous invite à lire.

Toutes les informations qui ont été données lors de cette réunion à Fort Coulonge sont fausses, malicieuses, calomnieuses, erronées et n’ont pour seul but de vous désinformer.

Toutes les personnes qui se sont présentées en autorité disant représenter l’Alliance Autochtones du Québec l’ont fait sous de fausses représentations et il est faux de dire que l’injonction empêchant les réunions de l’Alliance aie été levée le 20 septembre 2005. Au contraire ces personnes s’étaient déjà identifiées précédemment comme membres de la Confédération des peuples autochtones du Québec et s’étaient donc disqualifiées comme membres de l’AAQ et étaient donc devenues inhabiles à occuper quelque poste électif que ce soit au niveau local, régional ou provincial.

Je désire vous informer que les critères d’admissibilité de l’AAQ sont et seront appliqués avec rigueur. Tous ceux qui enfreignent nos règlements et dont l’identité sera portée à notre connaissance, recevront une lettre semblable à celle qui suit.

Par soucis de démocratie, comprenez que nous respectons votre choix d’adhérer et d’être membre d’une autre organisation autochtone, et si c’est le cas, nous vous demanderions de bien vouloir remplir la « formule de retrait » de l’AAQ. Vous pouvez télécharger cette formule au lien suivant :
http://www.autochtones.ca/portal/fr/docs/membership/retrait.pdf

L’article du Journal du Pontiac mentionne que « M. Guillaume Carle a demandé aux membres présents de se prononcer en faveur d’une affiliation de l’Alliance autochtone du Québec avec l’organisme pancanadien qui unit les communautés autochtones hors réserves ». Je peux vous confirmer que l’Alliance est déjà affiliée depuis des décennies à la seule et unique organisation pancanadienne reconnue par tous les gouvernements : le Congrès des Peuples Autochtones (CAP/CPA), et seulement des détracteurs peuvent prétendre le contraire.

Je désire vous informer que tous nos partenaires gouvernementaux, autant à l’habitation que pour nos droits fondamentaux d’autochtones nous ont assurés de leurs pleines coopérations et nous aiderons à traverser cette période difficile pour les membres à la base. Je peux vous assurer que nous allons neutraliser tous les éléments subversifs et revanchards qui freinent notre développement dans peu de temps.

Carl Dubé
Président Grand Chef de l’Alliance Autochtone du Québec.


Odeur de sauge et de trouble

Le 9 novembre, 2005.
Journal du Pontiac
L.Tessier

FORT-COULONGE : Il y avait un parfum de sauge et une atmosphère de tension en entrant à la salle paroissiale le 4 novembre dernier en soirée. Plus de 100 personnes, membres de l'Alliance autochtone du Québec pour la plupart, s’élaient réunies à l’invitation de Guillaume Carle. Il s'agissait d'une soirée d'information et un système de sécurité avait été mis sur pied afin que la rencontre puisse se dérouler sans problèmes.

En plus du grand chef, plusieurs membres de l'Alliance, dont Solange Sansoucie, vice-présidente de l'Alliance, Brian Danis, président de l'Outaouais, Josée Beauvais de la Confédération des Peuples autochtones et des représentants du district de Montréal étaient présents.

Après l'ouverture officielle de la rencontre, Luc Lacroix, directeur général de l'Alliance, a expliqué que divers éléments à l'intérieur de l'Alliance empêchent son bon fonctionnement et la prive des subventions de millions de dollars que les groupes autochtones dans les autres provinces reçoivent à chaque année. Il a aussi parlé des démarches entreprises par l’Allianœ auprès de la Société d'habitation du Québec afin que les logements fournis aux autochtones hors réserves par la Waskahegan soient remis dans un meilleur état. «Nous sommes traités comme des citoyens du tiers monde. Une petite gang s'est enrichie sur notre dos», déclarait-il, tout en soulignant que l'Alliance veut apporter de la lumière sur les agissements de la Waskahegan.

Il a aussi parlé d'un complot de meurtre, avec un montant de 100 000$ de prime mis sur la tête de Guillaume Carle.

Pour sa part, en prenant la parole, M. Carle a souligné que l'injonction empêchant les réunions de l'Alliance avait été levée le 20 septembre. Il a aussi demandé à l'assistance comment il se fail que l’Alliance ne dispose d'aucun revenu et d'aucune source de financement après 34 ans d'existence.

Dans un deuxième temps, il a tenté de convaincre l’assistance que l'impuissance de l’AlIiance est due au fait que plusieurs membres de la Waskahegan occupent des sièges décisionnels au sein de l'Alliance. Puis, à l'aide d'une bande vidéo réalisée lors des élections du grand chef à Québec le 27 août dernier, il a expliqué comment le processus démocratIque d'élection avait été entaché d'irrégularités.

Un participant à la rencontre qui tentait d'intervenir de manière intempestive durant la rencontre a été exclu de l'assemblée et escorté vers l'extérieur par la Sûreté du Québec.

Après une pause, M. Carle a demandé aux membres présents de se prononcer en faveur d'une affiliation de l'Alliance autochtone du Québec avec l'organisme pancanadien qui unit les communautés autochtones hors réserves. Il a obtenu un vote favorable des gens présents à sa proposition.


Hull, le 2 novembre 2005

Madame,
Monsieur,

Je suis informé que vous avez joint les rangs de la Confédération des peuples autochtones du Québec (CPAQ), une association qui poursuit des objets similaires à ceux de l’Alliance Autochtone du Québec (AAQ) et dont vous faites la promotion auprès de nos membres.

Le code de citoyenneté et les règlements de l’AAQ prévoient qu’un membre ne peut faire partie d’aucune autre association représentative en Amérique du Nord et que le droit de voter, d’être délégué ou d’occuper un poste électif est réservé aux membres.

En adhérant à la CPAQ et en faisant de surcroît la promotion de cette association, vous vous êtes disqualifié comme membre de l’AAQ et vous êtes devenu inhabile à occuper quelque poste électif que ce soit au niveau local, régional ou provincial.

De fait, si vous occupez un poste de directeur local, régional ou provincial de l’AAQ, sachez que vos agissements constituent des manquements graves aux obligations fiduciaires auxquelles vous étiez assujetti à l’endroit de l’AAQ. Celle-ci se réserve en conséquence tous ses droits et recours contre vous pour le préjudice que vous lui avez causé.

Puisque vous n’êtes plus membre de notre association, veuillez retourner immédiatement votre carte au bureau provincial de l’AAQ et vous abstenir de vous représenter de quelque façon et à quelque titre que ce soit comme membre ou représentant de cette dernière.

Veuillez vous gouverner en conséquence.

Carl Dubé
Président Grand Chef de l’Alliance Autochtone du Québec


DÉCLARATION





Je soussigné(e), __________________________________________________ domicilié(e) au __________________________________________________ à ____________________, reconnaît par la présente que j’ai récupéré au bureau provincial de l’Alliance Autochtone du Québec, situé au 21, rue Brodeur à Hull, une copie intégrale de mes preuves d’ascendance autochtone en retour de ma carte de l’Alliance Autochtone du Québec et du paiement des frais de photocopie.

J’atteste que j’ai fait le choix de ne plus être membre de l’Alliance Autochtone du Québec et que dans l’éventualité où je voudrais le redevenir, mon adhésion sera assujettie aux règles et aux critères d’admissibilité qui seront alors applicables.


Hull, ce _________________________________________




__________________________________________________
déclarant(e)




__________________________________________________
témoin
 

Haut de la page
 

Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.