249 visites, 294 pages affichées Administration
Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
COMMUNIQUÉ
8 MAI 2008 : FÊTE METISSE EST-OUEST

Le Comité des Métis-à-Riel, formé des Métis du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta résidant au Québec ainsi que des descendants des Riel de l’Est, s’associe à l’Union métisse Est-Ouest, au Régiment des Miliciens et Réguliers du Marquis de Montcalm, ses représentants culturels, ainsi qu’à la section Louis-Riel de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, pour célébrer le 8 mai 2008. En effet, il y a trois ans déjà que les Métis d’ici se réunissaient pour la première fois aux Métis de l’Ouest après des siècles d’ignorance et de séparation, et concluaient une première entente.

A cette occasion, il tient à remercier quelques-unes des personnes ayant contribué à développer ce lien :

- M. Jean Dorion, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Ancien bibliothécaire, directeur de cabinet ministériel et délégué du Québec au Japon, grand défenseur de la langue française, polyglotte, il a été le premier président de la SSJBM à reconnaître l’existence des Métis du Québec et de l’Est. Nous rappelons que le 11 octobre 2005, en souvenir du début de la résistance métisse du 11 octobre 1869 dans l’Ouest, son organisme a accueilli pour la première fois des représentants métis des Maritimes, du Québec et du Manitoba, dans le cadre d’un événement sur Louis Riel, et officialisé la formation de l’Union métisse Est-Ouest devant près de 400 témoins. Cependant que des dizaines de messages en français parvenaient aux invités de la part de Métis résidant aussi loin qu’au Labrador, en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest.

- M. Michel Emery, ancien président de la section Louis-Riel de la SSJBM (héritière du Comité de défense de Louis Riel de 1885) et organisateur de l’événement cité précédemment, qui ne manque pas de signaler chaque année l’importance du 8 mai et du 11 octobre dans l’histoire contemporaine du peuple métis et dans la consolidation des liens entre ce dernier, la SSJBM et les Québécois.

- Mme Odette Poitras, Métisse algonquine, également ancienne présidente de la section Louis-Riel, descendante de Pierre Poitras, beau-frère de Louis Riel et membre du gouvernement provisoire de 1870, qui a contribué à faire rayonner la Vigile Louis-Riel de Montréal, fondée le 16 novembre 1999 par le Métis montagnais Victor Charbonneau en mémoire de l’assassinat de notre père historique en 1885.

- M. Marius Minier, actuel président de la section Louis-Riel, qui a repris le flambeau de la Vigile à l’école Louis-Riel de Montréal. En 2006, cette dernière s’est déroulée conjointement à celle qui était organisée au Manitoba. En 2007, son invité d’honneur était Me Guy Bertrand, qui a prononcé une conférence sur le procès de Louis Riel. M. Daniel Gingras, membre de l’Union métisse Est-Ouest et de l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba, y assistait en même temps que deux membres de l’Alliance autochtone du Québec, plusieurs Riel de Montréal et des Métis hors associations.

- M. Georges Savarin de Marestan, fondateur et parrain du Régiment des Miliciens et Réguliers du Marquis de Montcalm, qui, en souvenir de son ancêtre, surnommé le « père spirituel des Autochtones », a intégré des Métis(ses) à l’été 2006 au sein de sa formation. Depuis dix ans, ce régiment présidé par M. Jean-Guy Pinel, ancien capitaine des armées, offre des reconstitutions historiques de grande qualité lors de rencontres culturelles au Québec et à l’étranger. Afin de remercier M. Georges Savarin de Marestan, les Métis de différents organismes lui ont confié une mission de représentation culturelle en France, l’un des pays fondateurs de leur peuple.

Le Comité rappelle à ses membres et à ses amis que sa seconde réunion annuelle se déroulera le 15 juillet prochain à son siège social de Montréal. Une invitation et le programme des activités de la journée leur parviendra par courrier postal.

Les membres du bureau recevront également à un banquet, au cours de l’été, trois « Pères » de l’Union métisse Est-Ouest qui viendront présenter leurs nouveaux représentants du Manitoba, dont un Riel de Winnipeg, de la Saskatchewan et de l’Alberta. Ceux-ci ont conclu aujourd’hui même de nouvelles ententes dans le prolongement de l’Acte d’Union métisse Est-Ouest du 8 mai 2007, qui a déjà aidé des représentants dans leurs démarches officielles et dans leurs recherches de subventions, tout en incitant la ministre de Patrimoine Canada à se « pencher sur le dossier de l’Union » (copie de sa lettre du 13 juillet 2007 en notre possession). « L’Acte d’Union forcera ce pays à revisiter son Histoire. » avait déclaré l’écrivain Jean Morisset.

Merci de votre attention

Justin Nault, secrétaire-adjoint du Comité (Montréal)
pour le président, M. Aimé Riel.
 

Haut de la page
 

Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.